Pour vous aider à tirer le meilleur
parti de votre surface agricole

   

+20% de surconsommation liée au patinage de vos pneus de tracteur

Posté par Expert de Pneutracteur le 16 février 2017

Une pression adaptée pour une meilleure tractionSavez vous réellement comment déterminer le bon taux de patinage de votre tracteur ?

Si celui-ci est trop faible, il ne permettra pas au tracteur de développer un effort de traction correct. Par contre si le patinage est trop important il vous coûtera vraiment très cher, puisqu'il augmente largement votre consommation de carburant et augmente l'usure de vos pneumatiques.

 

Le patinage diminue largement votre puissance de traction

La traction de votre tracteur dépend de sa puissance et du poids de l'engin. Pour une transmission efficace de la puissance, la liaison au sol et donc les pneumatiques jouent un rôle essentiel. Pour obtenir une bonne traction et donc un report de puissance optimal il faut que les barrettes de votre pneu puissent prendre appui sur la terre sur toute leur hauteur sans glissement.

Dans le cas d'un patinage excessif, c'est à dire le glissement de vos pneus de tracteur sur le sol, vous constatez une nette perte d’efficacité de la traction. Cela se traduit par une rotation de la roue plus importante que la rotation théorique (avec adhérence totale) nécessaire pour parcourir une distance donnée. Ce glissement dépend de l’état des deux surfaces en contact, à savoir l'état du pneumatique (neuf ou usé) et l'état du sol (sec ou humide).

 

Comment détecter un patinage excessif ?

Vous pouvez détecter un patinage excessif en observant les empreintes laissées par les pneumatiques sur le sol. Si le profil des barrettes n’est pas bien dessiné ou beaucoup plus épais que l’épaisseur réelle des barrettes, cela signifie que le patinage est élevé. Une accumulation de terre entre les barrettes est également le signe d’un patinage important et générera des efforts de traction bien supérieurs à la normale.

Pression non adaptée = Taux de patinage élevé
Pression non adaptée = Taux de patinage élevé

 

Comment estimer le patinage ?

Le patinage est évalué par un taux qui doit être normalement compris entre 12 et 15%. Ce taux est parfois mesuré directement par des capteurs qui font la différence entre la vitesse théorique d'avancement (mesurée sur l’arbre de transmission) et la vitesse réelle (mesurée par un radar).

Sinon, il peut être calculé très simplement. Pour cela, roulez avec le tracteur sur une distance donnée (100m par exemple) pendant qu’une autre personne compte le nombre de tours réellement effectués par la roue au cours du parcours. Calculez ensuite le nombre de tours théoriques de la roue (distance parcourue / circonférence de la roue). Pour finir, la formule suivante donne le taux de patinage :

 

formule taux de patinage 

 

Conséquences : jusqu'à 20% de surconsommation de carburant lié à un patinage excessif ?

Au-delà de 15%, le patinage engendre un glissement horizontal des couches superficielles du sol et dégrade sa structure. De plus, la distance réelle effectuée par le pneumatiquesupérieure à la distance réelle parcourue par le tracteur a pour conséquence une surconsommation de carburant : 20% de surconsommation avec un taux de patinage de 30% auxquels il faut ajouter une usure prématurée des pneumatiques.

 

Comment réduire le patinage ?

Le patinage dépend principalement de la surface du pneumatique en contact avec le sol et donc directement de sa pression d’utilisation. Une pression des pneus non adaptée, comme par exemple un pneu sur-gonflé aura une adhérence moindre car son empreinte est réduite. L’état d’usure des pneumatiques est un autre facteur primordial. Plus les barrettes sont usées, moins elles « accrochent » sur le sol.

L’une des solutions pour réduire le taux de patinage est le choix d’une pression adaptée en fonction de la charge du tracteur. Pour ce faire, il faut prendre en compte la charge qui s’applique sur le tracteur : un tracteur pas suffisamment lesté aura une adhérence diminuée et un patinage plus élevé si la pression des pneus est trop forte. Un tracteur plus lourd avec la même pression aura un patinage acceptable. La pression adaptée est celle qui permettra une déformation adéquate du pneumatique (empreinte au sol suffisante) et donc son adhérence. Une diminution minime de 1,25 à 1 bar par exemple (voir photos ci-dessus et ci-dessous) peut suffire.


Pression adaptée = Taux de patibage réduit

Pression adaptée = Taux de patinage réduit

Choisir des pneumatiques larges peut également être une solution pour augmenter la surface en contact avec le sol.

Attention toutefois à ce que le patinage ne devienne pas trop faible. Un taux de patinage inférieur à 10% peut être le signe d’un sur-lestage de votre tracteur. Vous transporterez alors une charge inutile qui aura les mêmes conséquences néfastes qu’un patinage excessif (surconsommation de carburant et usure prématurée des pneumatiques).

Pneu tracteur.com est rédigé et contrôlé par des experts du pneu de tracteur qui sont disponibles pour vous apporter tous les conseils dont vous pouvez avoir besoin au sujet de vos pneus agraires . Ils vous permettent de maximiser votre productivité avec des infos sur tous les sujets liés aux pneumatiques : données techniques pneu agraire, performance pneu agricole , conseils pression pneu agricole , solution contre tassement du sol ,pression pneu pulvé , Pourquoi et comment lester vos pneus de tracteur... etc.

Pour aller plus loin et augmentez la rentabilité de votre exploitation, pneu tracteur vous propose un livre blanc gratuit très détaillé qui vous explique le rôle essentiel du pneu agricole sur votre productivité.

Augmentez la rentabilité de votre exploitation

Si vous avez aimé cet article, vous serez certainement intéressé par cet article complémentaire :

 

 Gestion de l'exploitation : -30% de consommation pour vos tracteurs

Mots-clés: Économies, Techniques


Téléchargez gratuitement

Livre blanc santé

Comment la conduite d’engins agricoles impacte votre santé : livre blanc sur le rôle essentiel du pneu pour protéger votre santé

TÉLÉCHARGER

Abonnez-vous

Pour être sûr de ne pas rater une seule de nos publications, inscrivez-vous en saisissant votre adresse e-mail ci-dessous :